Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vibrations

  • 9 janvier : Louise Michel disparaît

    Les débuts d'année n'apportent pas que leurs lots de vœux convenus...

     

    Lire la suite

  • Sommes-nous toujours en démocratie ?

    Voici un décret, "tombé" le 2 décembre 2020, qui reste attentatoire aux libertés citoyennes. Il permet à un État toujours plus puissant de se sur-protèger face à sa propre population.

    Ce décret ne concerne pas seulement toute personne lambda, mais aussi : famille, amis, camarades, bref toutes "personnes physiques entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec la personne pouvant porter atteinte à la sécurité publique ou la sûreté de l’État." A sa lecture, particulièrement édifiante, comment ne pas considérer qu'il bafoue toujours davantage les libertés publiques fondamentales ?

    Considérant que nul n'est censé ignorer la loi, nous sommes heureux de servir de relais pour que vous puissiez en connaître la substantifique moelle. Mais rien ne vous empêche d'aller sur le site du Journal officiel du 4 décembre pour disposer de l'intégralité de ce texte.

    Lire la suite